Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Conférences à Ginette

Serge Haroche| Laurent Bopp

Serge Haroche prix Nobel de Physique et Laurent Bopp climatologue et chercheur au CNRS

   Le 20 janvier 2016, Laurent Bopp, climatologue du CNRS, nous a présenté, pour revenir sur les résultats de la COP21, une conférence sur le thème : « Le cycle du carbone, émissions anthropiques, changement climatique et acidification de l’océan »   Durant 1h30 ont été évoquées les différentes causes du réchauffement climatique, leur conséquences actuelles et les scénarios envisageables pour le futur, ainsi que le réel enjeu de l’accord convenu par la COP21 : ne pas augmenter la température à la surface du globe de plus de 2°C par rapport au début de l’ère industrielle jusqu’en 2050.   En quelques chiffres, les principales conséquences sont : - 2015 fut une année record de température depuis les enregistrements météorologiques - le niveau des mers a augmenté de 20cm depuis le début de l’industrialisation - la surface de la banquise a diminué de moitié en 30 ans - 2,6 milliards de tonnes de CO2 se dissolvent chaque année dans l’océan, ce qui contribue à l’acidification de celui-ci et à la modification d’écosystèmes   Malgré la complexité du système climatique mondial, nous savons aujourd’hui qu’il y a linéarité entre les émissions humaines et le réchauffement climatique, or tous ces phénomènes continueront de croître si rien n’est mis en place, c’est pour cela que les objectifs fixés par la COP21 sont capitaux, et ces objectifs seront difficiles à atteindre car pour se limiter à +2°C, les experts climatiques estiment que les émissions de gaz à effet de serre doivent être réduites de 70% d’ici 2050.

 

                Le 17 février Serge Haroche, prix Nobel de Physique, nous a fait l’honneur de sa présence et nous a présenté l’histoire des découvertes liées à la lumière, les expériences liées à sa vitesse et sa nature et comment elle a permis de poser les bases de la relativité. Nous avons également parlé des ondes gravitationnelles dont l’existence vient d’être prouvée par l’expérience, c’est ainsi une nouvelle preuve de la véracité de la théorie d’Einstein. 

Ces conférences sont fort appréciées par les élèves, et permettent de lier l’apprentissage scolaire et l’épanouissement scientifique.