Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

  • bandeau1
  • suite2.jpg
  • suite3.jpg

Un Ancien tient parole à la BJ

Yves Dubreil le “père de la TWINGO” inaugure le cycle "Paroles d'Ancien"

Yves Dubreil, (Ginette 1964-66, X) aime à se déclarer «X-auto-didacte», puisqu’à sa sortie de Polytechnique, il «pantoufle» pour entrer plus vite dans l’automobile chez Renault.

Sa carrière est marquée par la transversalité et le travail coopératif: il est responsable de l’Unité-sièges, puis viennent enfin les projets automobiles: concept-car Mégane et surtout Twingo.

Il revient ensuite à l’ingénierie avec la responsabilité d’organiser le développement de l’innovation. C’est ainsi qu’il termine sa carrière chez Renault comme «Chief Trouble Maker», rôle découvert en Silicon Valley, qu’on peut traduire «fouteur de merde en chef».

                                                             

Considérant qu’un petit dessin vaut mieux qu’un long discours, il émaille souvent les réunions de croquis qui témoignent de son humour auto-critique.

Aujourd’hui Président de Renault Histoire il est convaincu que l’histoire est le plus court chemin vers l’innovation.

C’est donc ce personnage haut en couleurs et riche d’une longue expérience que l’école a accueilli le 13 décembre pour inaugurer le cycle “paroles d’Ancien”.

                                                     

Ce cycle nouveau s’inscrit dans le cadre du projet éducatif de l’école qui vise à éclairer nos élèves sur leur avenir par des témoignages sur des parcours de vie, professionnelle, mais également personnelle, avec les choix que cela peut parfois imposer et l’éclairage particulier que peut offrir le fait d’être une « Ancienne » ou un « Ancien », de la BJ.

Alliant retours d’expérience, citations et anecdotes, Yves a su captiver un auditoire enchanté d’une telle spontanéité.

Retenons ici quelques extraits de ce très bon moment d’échanges intergénérationnels.

« L’important n’est pas d’être dans les 1ères places mais d’avoir une place à part »

« Accepter de regarder les problèmes dans l’avenir sinon on les prend dans la figure. Il faut passer d’aujourd’hui à demain sans mourir entre les 2. »

« Le problème n’est pas de mesurer la performance mais de s’occuper de la performance.”

« Les projets foireux viennent du manque de confrontation. »

                                                       

« Sans renoncements, on est incapable de décider. »

« Le principe de précaution est une « connerie » car on apprend de ses erreurs: oui au principe de responsabilité ! »

Et enfin,

« Le futur appartient à ceux qui aiment la différence !”